Accueil Actualités Les propriétaires de Tesla ont signalé plus de 100 incidents de « freinage...

Les propriétaires de Tesla ont signalé plus de 100 incidents de « freinage fantôme » au cours des trois derniers mois

Qu’est-ce qui vient de se passer ? Tesla ne semble pas avoir de répit ces derniers temps. Hier encore, la société s’est retrouvée au centre d’un nouveau désastre en termes de relations publiques : la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a lancé un rappel de sécurité volontaire pour près de 54 000 véhicules de la société. Aujourd’hui, les voitures Tesla sont de nouveau sous le feu des critiques en raison d’une série d’incidents récents de « freinage fantôme » au cours desquels les freins sont actionnés sans raison apparente.

tesla-rappel-vehicule

Naturellement, ce n’est pas une bonne nouvelle pour Tesla ou ses conducteurs. Bien qu’il faille s’attendre à quelques bogues avec des logiciels comme la technologie de conduite autonome complète (FSD) de Tesla ou Autopilot, il ne faut jamais que ces bogues vous mettent en réel danger. Malheureusement, le danger est précisément ce à quoi de nombreux propriétaires de Tesla ont été confrontés en utilisant la technologie Tesla – du moins, si l’on en croit les 107 plaintes récemment déposées auprès de la NHTSA concernant le freinage fantôme.

Ce qui est choquant dans ce chiffre, c’est la rapidité avec laquelle ces plaintes se sont accumulées. Il ne prend en compte que les rapports de freinage fantôme reçus au cours des trois derniers mois. Au cours des 22 mois précédant octobre 2021, la NHTSA n’a reçu que 34 rapports similaires.

En novembre, un conducteur de Tesla basé à Mount Vernon, dans l’État de New York, a signalé de « multiples cas » de freinage brutal de son véhicule au sommet d’une colline ou à l’approche d’un gros véhicule sur la voie de circulation en sens inverse (avec le « régulateur de vitesse tenant compte du trafic » activé). Un conducteur de West Kill, dans l’État de New York, a fait état d’incidents similaires : son véhicule aurait appuyé sur les freins « plus de 10 fois sur une distance de 30 km » lorsque de gros véhicules s’approchaient sur la voie opposée.

tesla-rappel-vehicule-volant

On ne sait pas exactement ce qui est à l’origine de cet afflux soudain d’activités de freinage suspectes parmi les véhicules Tesla, mais il y a quelques possibilités. L’une d’entre elles pourrait être liée à une réinitialisation du logiciel FSD effectuée par Tesla en octobre (ce qui correspondrait au délai de trois mois mentionné précédemment), qui visait spécifiquement à résoudre le problème du freinage fantôme.

En outre, les conducteurs et les « experts en sécurité » qui ont parlé au Washington Post pensent que ces incidents pourraient être liés à la récente décision de Tesla de ne plus utiliser la technologie radar pour aider les technologies Autopilot et FSD de ses véhicules. À la place, les voitures se fient à leurs caméras intégrées et à d’autres capteurs pour détecter leur environnement.

Quel que soit le problème, nous espérons que la NHTSA et Tesla parviendront à le résoudre au plus vite. Si la première prend des mesures officielles à l’encontre de la seconde, nous ne manquerons pas de vous tenir au courant ici.

1 COMMENTAIRE

  1. L'action de Meta plonge de 20 % après que le nombre d'utilisateurs de Facebook a diminué pour la première fois de son histoire | Made In Tech

    […] 17 ans, le nombre d’utilisateurs quotidiens de Facebook dans le monde a diminué. La nouvelle a fait chuter les actions de l’entreprise de 24 % dans les échanges prolongés, réduisant la valeur marchande de Meta d’environ 200 milliards […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici