Accueil Actualités Il est temps pour Apple de nous montrer ce que ses prochains...

Il est temps pour Apple de nous montrer ce que ses prochains Macs M1 peuvent faire

Apple est au milieu de l’une de ses plus grandes mises à jour depuis des années. Apple a toujours été connu pour son sens du spectacle, notamment avec ses ordinateurs Mac. Qu’il s’agisse de la célèbre publicité du Super Bowl de 1984, qui présentait le Macintosh original comme un libérateur d’un paysage dystopique infernal, ou des publicités ludiques « Hello, I’m a Mac », la société a toujours essayé de faire en sorte que ses appareils semblent être plus que les derniers ordinateurs qu’elle peut offrir. Mais il faudra plus que de la magie marketing pour justifier pourquoi les gens devraient payer pour un Mac alimenté par son propre processeur maison.

mac-apple-puces-m1

Lundi marquera un moment critique pour le Mac et la rupture d’Apple avec les puces Intel. La société devrait annoncer la deuxième génération de son initiative Apple Silicon, qui vise à remodeler radicalement les ordinateurs Mac avec des puces conçues par la même équipe qui fabrique des processeurs personnalisés pour l’iPhone et l’iPad.

Lorsqu’elle a été dévoilée l’année dernière, la puce M1 a contribué à faire de la société le seul grand fabricant de PC à ne plus dépendre de sociétés extérieures comme Intel, AMD ou Nvidia pour créer les microprocesseurs qui alimentent ses appareils.

Sa prochaine itération, que la rumeur appelle le M1X ou peut-être le M2, devrait être présentée aux côtés des ordinateurs portables MacBook Pro nouvellement redessinés, entre autres dispositifs. Apple profiterait de l’occasion pour doter l’ordinateur portable de fonctionnalités populaires comme les câbles de recharge MagSafe et de meilleurs écrans.

Mais les puces M-series d’Apple seront l’élément le plus surveillé par l’industrie technologique. Avec elle, Apple devra prouver qu’elle est à la hauteur de l’art du spectacle qui a fait de son Mac l’un des ordinateurs portables les plus appréciés au monde.

« Pour rendre les gens heureux, ils devront être à la hauteur », a déclaré Carolina Milanesi, analyste chez Creative Strategies. Pour elle, cela signifie montrer ce que les ordinateurs peuvent faire de mieux que les autres, au-delà de la simple amélioration de l’autonomie de la batterie.

Jusqu’à présent, Apple est confiant. Lorsqu’elle a annoncé son prochain événement, la société a utilisé un graphique rappelant les rayons lumineux que l’on voit lorsque l’on traverse l’espace à toute vitesse. Et le slogan de l’événement : « Unleashed. »

Pour la plupart des gens, ce type d’informations techniques n’a pas d’importance. Tant que l’ordinateur fonctionne, ils sont satisfaits. Mais dans le secteur de la technologie, la prochaine itération des puces de la série M d’Apple donnera une indication de l’amélioration que la société pense pouvoir apporter à sa technologie. Et, surtout, si elle peut se mesurer à des entreprises comme Intel qui conçoivent des microprocesseurs depuis bien avant l’existence d’Apple.

Apple a déclaré que ses puces sont plus économes en énergie que celles d’Intel sur lesquelles elle comptait auparavant, ce qui se traduit par des boîtiers plus minces et une plus grande autonomie. Mais pour pouvoir véritablement s’attaquer au reste de l’industrie, les puces d’Apple doivent également offrir autant de puissance de calcul que celles de la concurrence, si ce n’est plus. C’est ce que les observateurs du secteur chercheront à découvrir dans les puces d’Apple lundi.

« Je m’attends à ce que cette fois-ci, il y ait quelque chose de nouveau du côté du matériel », a déclaré M. Milanesi. « Un design différent ? Peut-être des couleurs différentes ? Qu’allons-nous voir d’autre ? »

029-imac-7-colors-2021-m1-announced.png

Une suite attendue

Apple a fait tourner les têtes lorsqu’elle a présenté les puces de la série M l’année dernière. À l’époque, le MacBook Air à 999 dollars, le MacBook Pro à 1299 dollars et le Mac Mini à 699 dollars n’avaient pas l’air différents de l’extérieur, mais le critique informatique de CNET, Dan Ackerman, a trouvé qu’ils offraient une autonomie impressionnante tout en faisant bien fonctionner les applications.

Avance rapide jusqu’à aujourd’hui, après qu’Apple ait également sorti au printemps un iMac M1 redessiné à 1 299 dollars et disponible en sept couleurs, et Ackerman est plus convaincu. Un plus grand nombre de logiciels, comme les applications créatives d’Adobe, fonctionnent si bien sur les ordinateurs M1 d’Apple qu’il n’y a pas de réelle différence par rapport aux anciens ordinateurs d’Apple équipés de puces Intel, a-t-il déclaré. En soi, c’est un exploit, compte tenu de la complexité technologique de la transition.

« Les choses comme celles-ci sont à leur meilleur lorsque vous ne vous rendez pas compte qu’elles se produisent », a déclaré M. Ackerman. « Quand vous achetez quelque chose, vous ne devriez pas avoir à vous soucier des puces qu’il contient. Vous ne devriez avoir à vous soucier que de savoir s’il peut faire ce que vous voulez. »

Les clients semblent d’accord. Apple a déclaré avoir vendu tellement de Macs M1 que la gamme de produits a contribué à faire grimper ses revenus d’ordinateurs de bureau et d’ordinateurs portables au niveau record de 9,1 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de cette année. Il s’agit d’une augmentation de 70 % par rapport à la même période de l’année précédente, ce qui constitue un changement spectaculaire dans un marché par ailleurs peu dynamique. « Gardez à l’esprit qu’au cours des cinq années précédant la pandémie, le Mac était essentiellement un marché plat, avec une croissance annuelle moyenne de 1 % », écrivait en mai Gene Munster, analyste de Loup Ventures.

« Lorsque vous achetez quelque chose, vous ne devriez pas avoir à vous soucier des puces qu’il contient. » Dan Ackerman, directeur éditorial de CNET pour les ordinateurs et les jeux.

Maintenant qu’Apple a attiré l’attention des gens, la question est de savoir ce qu’elle va faire ensuite. Dan Ackerman guette le moment où Apple se sentira suffisamment confiant dans ses puces de la série M pour remplacer les appareils alimentés par Intel dans le haut de gamme de sa gamme de produits, destinés à l’édition vidéo, audio et graphique de niveau professionnel.

Selon lui, pour y parvenir, Apple doit montrer comment ses capacités graphiques peuvent rivaliser ou fonctionner avec les technologies construites par les leaders du secteur, Nvidia et AMD. « C’est ce qui empêche Apple de passer au tout M1 », a déclaré M. Ackerman. Apple n’a pas répondu aux demandes de commentaires sur les plans de produits à venir.

img-1725-2

Le plaisir de la foule

Les ordinateurs portables d’Apple ont beau avoir des designs gagnants, ils n’ont pas beaucoup évolué depuis des années. Selon les rumeurs, Apple aurait des projets dans ce domaine également.

La société pourrait se préparer à remettre au goût du jour des technologies appréciées des fans, comme un port HDMI sur le côté de ses ordinateurs portables, ce qui faciliterait leur branchement sur les téléviseurs et les écrans d’ordinateur. La rumeur veut également qu’Apple réintroduise le câble de chargement magnétique MagSafe, que la société a cessé d’utiliser en 2015 lorsqu’elle est passée aux câbles de chargement USB-C standard. (Divulgation : je suis un fervent défenseur des câbles de charge magnétiques et je suis favorable à leur retour, même si d’autres personnes de CNET s’y opposent à tort).

Quel que soit ce qu’Apple présente aux côtés de ses plus récents ordinateurs, il est probable qu’il plaise à la foule. « La possibilité pour Apple de personnaliser et d’adapter la puce à tout ce que vous voulez faire est vraiment puissante », a déclaré Jon Erensen, analyste chez Gartner. « Apple a définitivement montré qu’elle avait la capacité de rivaliser. »

Article traduit et adapté de cnet.

Lire également : Les meilleurs ordinateurs portables que vous pouvez acheter en 2021

2 Commentaires

  1. Le Pixel 6 de Google semble être bien plus intéressant que l'iPhone 13. - Made In Tech

    […] Lire aussi : Il est temps pour Apple de nous montrer ce que ses prochains Macs M1 peuvent faire […]

  2. Apple pourrait annoncer aujourd'hui les nouveaux "Mac Studio" et "Studio Display" | Made In Tech

    […] Kuo, une autre source de rumeurs fiables sur Apple, pense également qu’Apple a prévu un Mac mini plus puissant cette année, qui, selon lui, sera rejoint par un écran 27 pouces “plus […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici